Expérience utilisateur ratée : Target

de | 21 juin 2017

Mais où est donc la ville de Québec?

L’implantation infructueuse de la chaîne américaine Target au Canada doit être analysée dans les écoles de gestion comme un exemple de mauvaises stratégies sur toute la ligne. Parmi les nombreuses erreurs, leur site web target.ca est sans doute parmi les causes de leur infortune.

Alors qu’à l’époque il était déjà possible sur le site de leur concurrent Wal-Mart de faire une recherche de produit en ligne, puis trouver les exemplaires disponibles par magasin, le site de Target n’offrait qu’un gros PDF avec les spéciaux de la semaine, et un outil de localisation de magasin. J’avais utilisé cet outil de localisation à l’époque, et on va leur voir, il ne m’a pas particulièrement emballé. J’avais conservé des captures d’écran à l’époque.

Premier essai : j’entre «Québec» dans le champ Entrer ville. Comme il ne trouve pas de ville nommée Québec, il localise le centre géographique du Québec (au nord de Chibougamou), et évidemment ne trouve aucun magasin dans un rayon de 100 km.

Bon, il se peut que les accents ne soient pas bien pris en compte. Deuxième essai : j’entre cette fois «Quebec» sans accent dans le champ Entrer ville. Même résultat, il ne trouve que la province.

Normalement j’aurais passé à la version anglaise pour trouver ma ville. Mais je fais un dernier essai, en entrant cette fois «Quebec City». Surprise, il trouve quatre magasins. Apparemment, il y avait «Quebec City» dans leur base de données, mais pas «Québec» ou même «Quebec».

Avant ce stade, de nombreux utilisateurs auraient déjà abandonné et auraient magasiné en ligne chez un concurrent.

 

Requiescat In Pace, Target Canada

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *